Description du projet

Soulevé de sinus

Le sinus maxillaire est une cavité creuse (remplie d’air) de la face, à l’intérieur de l’os maxillaire. Cet os relie, entre autres, la pommette, l’os nasal, la cavité orbitaire, l’autre os maxillaire et supporte les dents maxillaires (dents du haut).

C’est cette cavité qui peut se boucher lors des sinusites.

Les racines des molaires maxillaires sont souvent situées à l’intérieur de la cavité sinusienne. Ces dents sont dites « antrales ». A la suite de l’extraction d’une dent, plus le temps passe plus le sinus tend à s’agrandir aux dépens de l’os, c’est à dire que la cavité prend la place de l’ancienne dent.

Lorsque l’on envisage la pose d’un implant à l’arcade supérieure (le maxillaire), un scanner est nécessaire afin de pouvoir mesurer la hauteur d’os disponible sous le sinus. En effet, une hauteur d’os minimale est requise pour poser un implant afin qu’il soit stable et durable.

3 possibilités :

  • La hauteur osseuse est suffisante et l’implant peut être mis en place

  • La hauteur est insuffisante pour poser un implant dans de bonnes conditions mais quelques millimètres d’os sont présents pour assurer une stabilité initiale, nous pouvons alors réaliser un soulevé de sinus par voie crestale, c’est-à-dire une technique de Summers

  • La hauteur d’os est quasi inexistante, il faudra alors réaliser un soulevé de sinus par voie latérale.

Qu’est-ce qu’un soulevé de sinus ?

Il s’agit d’une intervention permettant de relever le niveau du bas du sinus afin de pouvoir disposer d’une hauteur d’os suffisante pour placer l’implant.

La technique par voie latérale est un abord par le côté permettant de soulever la muqueuse du sinus et de placer une quantité importante d’os. Elle nécessite de placer l’implant après prise de la greffe, environ 6 mois plus tard.

La technique de Summers s’effectue lors de la même intervention que la pose de l’implant. Il s’agit de remonter le niveau osseux en soulevant le dernier millimètre d’os, avec ou sans ajout d’os (de synthèse, bovin ou humain, dépendant des indications) en fonction de la hauteur manquante. L’implant est ensuite mis en place par le même accès.

Si cette intervention est légèrement surprenante car elle nécessite d’utiliser un petit maillet chirurgical (cela « tape » un peu), elle n’est absolument pas douloureuse. Réalisée sous simple anesthésie locale, elle est extrêmement bien tolérée, assez rapide et les patients relatent systématiquement avoir une bonne surprise après l’intervention, vous pouvez donc venir détendu(e) !

Notre plaisir, vous redonner le sourire